Association Française de Promotion de la Recherche Médicale/ French Association for the Medical Research Advancement
Page d'accueilActions engageesAxe diagnostiqueRisques émergents

Présentation

L'AFPreMed est trés impliquée dans la recherche toxicologique des drogues de synthèse. Pour mener à bien ce projet, elle a mis en place un groupe de travail "Recherche & Expertise Toxicologiques".
Voici le bilan de ce groupe:
- lancement d'un programme de Toxicologie des cannabinoides de synthèse
- Communication lors du meeting des sciences forensiques (médicolégales & judiciaires) en Turquie
- Article sur la toxicologie de l'ECstasy

Dernière modification apportée le jeudi 15 avril 2021 à 22:47:23.

Cannabinoides de synthèse



12/03/2009 -L'AFPReMed lance un programme de recherche en toxicologie prédictive des cannabinoïdes de synthèse. Le but est d'étudier leur devenir biologique pour optimiser leur détection dans les milieux biologiques.

Toxicologie des Cannabinoides

21/08/2009 -Les résultats préliminaires montrent que ces produits sont difficilement mis en cause sans l'apport de la toxicologie prédictive. Dans ce contexte, le groupe de recherche toxicologique de l'AFPreMed a identifié des métabolites facilement détectables dans les urines.Le Dr Belhadj-Tahar est invité au meeting des sciences forensiques (médicolégales & judiciaires) en Turquie, pour communiquer sur ce sujet sociétal crucial. Communication au 4eme Mediterranean Academy of Forensic Sciences Meeting 14-18/10/2009

23/03/2011- Congrès SFTA Joint Symposium TIAFT, Chamonix 2011 [English version] [247 KB]
Dr Belhadj-Tahar a présenté les résultats du projet TOXCAN-AFPreMed mené par le "Groupe Recherche & Expertise Toxicologiques ". La communication "Toxicologie prédictive utilisée pour l’optimisation de la détection des risques émergents liés aux cannabinomimétiques " a été consacrée à la description d'un outil de détection et d'identification des risques émergents liés à ces nouvelles drogues de synthèse. l'orateur a précisé les points suivants:
- l'émergence réelle de ces nouvelles drogues accessibles notamment par vente sur internet
- le manque de données toxicologiques cliniques et analytiques (notamment la toxicocinétique)
- la difficulté du financement de ce genre de recherche "non lucrative" , d'où la nouvelle approche de recherche citoyenne adoptée par l'AFPreMed (le projet a été entièrement financé par l'AFPreMed)
- la toxicologie clinique et l’impact de ces drogues sur le comportement animal : notamment le désintéressement, retrait (symptômes dépressifs) et l'agressivité
- la description de méthode de détection en particulier dans les urines
- Le rôle primordial de la toxicologie prédictive dans la vigilance et l'épidémiologie qui se base sur des cas documentés

[NDLR: La toxicologie prédictive est un concept Francais!]


Toxicologie de l'Ecstasy

08/04/2010
L'équipe du Dr Belhadj-Tahar vient de publier un article sur la détection et le traçage des drogues de synthèse. Cet article met à la disposition des toxicologues et des analystes les différentes méthodes de caractérisations physicochimiques et biologiques des dérivés de l'Ecstasy (MDMA). De plus il permet de bien cerner la toxicité de ces produits étiquetés comme Ecstasy.
[Abstract]

Toxicologie & Soumission Chimique

06/05/2011 -L'AFPreMed présentera "Soumission Chimique : mécanismes pharmacologiques et analyses toxicologiques"; lors du 47e CONGRÈS International Francophone de Médecine Légale “LA MÉDECINE LÉGALE À TRAVERS LES ÂGES DE LA VIE” ; 8-10 JUIN 2011 – BORDEAUX
Consulter la présentaion [575 KB]

Terres Rares: risque émergent

19-21 septembre 2020
Exposition aux terres rares et le risque de cancers chez l'enfant?
Présenté par Dr SADEG au congrès de la Société Européenne de l'Oncologie Clinique (ESMO, 2020). Ce travail de recherche s'inscrit dans le cadre de la prévention qui est l'élément décisif dans la lutte contre le cancer. Notre association AFPREMED a contribué par son expertise toxicologique.

Children's exposure to rare earth elements and cancer

N. Sadeg1, F. Brousse1, G. Malonga1, H. Belhadj-Tahar2

1 Analytical Toxicology, International Medical Institute of Toxicology and Pharmacology, Chambly, France

2 Research and Expertise, AFPreMEd - Association Francaise de Promotion de la Recherche Medicale, Toulouse, France

Background

Rare earth elements (REE) are extensively used in the renewable energy technologies such as wind turbines, batteries, catalysts and electric cars. While there are many studies about cancer epidemiology of several heavy metal, much less is known about rare earth elements despite the fact that the lanthanides included in rare-earth metals have shown interactions with cellular metabolism and physiology due particularly to their catalytic properties (impact on phosphokinase) and their radii ionic similitude with calcium (impact on Calmodulin). Our team have recently developed ICP-MS technics for hair metallic trace element screening applied to epidemiology investigation on pediatric cancer. In this abstract, we describe the first investigation on hair REE concentration in pediatric cancer among children of the Sainte-Pazanne in northern France.

Methods

Subjects. 64 children aged 5 to 15 years were included in this investigation; 20 from Sainte-Pazanne (6 500 habitants) in the Loire-Atlantique department in western France and 44 healthy children from all other part of France. Among 20 children of Sainte-Pazanne 12 suffered from cancer. Briefly, 10-50 mg of hair was washed twice and hydrolyzed in nitric acid medium during 12h. The diluted hydrolysates and External standards were tested by ICP/MS Injection Agilent 7800. Rare Earth elements dosed: Lanthane (La), Cerium (Ce), Praseodyme (Pr), Neodyme (Nd), Samarium (Sm), Europium (Eu), Gadolinium (Gd), Dysprosium (Dy), Holmium (Ho), Erbium Er), Thulium (Th) and Ytterbium (Yb).

Results

4 rare earth elements (Pr, Dy, Ho and Th) were found significatively in large proportion in Sainte-Pazanne children compared to the control population: 231% Pr, 257% Dy, 327% Ho and 400% Th respectively (n = 64, p <0.05). Within the population of the target area, the Praseodyme (Pr), and Holmium (Ho) levels were significantly high in 20% (4/20) of sick children: Pr (Patient: 0.033 ±0.01 μg/g versus healthy: 0.001 ± 0.001 μg/g) and Ho (Patient: 0.003 ±0.002 μg/g versus healthy: 0.001± 0.001 μg/g).

Conclusions

This result suggests that the prevalence of children cancer in lanthanide contaminated area might be much higher than elsewhere and rare earth elements could contribute to pathogenesis of pediatric cancer.

" Children's exposure to rare earth elements and cancer" pdf [35 KB]


Version imprimable

Contact